Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du syndicat Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Rythmes scolaires sans les agents territoriaux : Préavis de grève

25 Août 2014, 16:00pm

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

Une Réforme sans les agents territoriaux 

La réforme des  rythmes scolaires est mise en place sans consultation des agents territoriaux. Ce sont les grands oubliés!

Aujourd’hui, la problématique des nouveaux rythmes scolaires fait débat dans les collectivités. La réforme Peillon doit être mise en place pour la rentrée 2014.

Souvent décriée par les parents d’élèves et les élu(e) locaux, qu’en est-il du côté des agents ?

La nouvelle charge de travail reviendra souvent à des agents pas formés mal préparés et non consultés.

A ce sujet, le syndicat SUD CT BN      insiste sur le fait que chaque collectivité doit nécessairement consulter le comité technique local ou départemental pour toute nouvelle organisation de service et incidences sur le personnel. En cette fin juin bon nombre de collectivités ne sont pas à jour, le CDG14 fait un Comité technique en urgence le 29 août 2014 au dernier moment : où est le dialogue social?

Un préavis de grève est déposé par notre fédération pour non-respect de cette démarche statutaire. On pourrait assister à de nombreux débrayage en cette nouvelle année scolaire  2014 / 2015, le 2 septembre 2014. Consultez le Préavis

Bien entendu que l’accueil des enfants prévaut mais s’ils sont assurés dans de mauvaises conditions, la qualité des TAP ne sera pas à la hauteur des attentes des parents.

Nous avons des exemples pour confirmer : la mairie de Caen

Depuis bientôt un an nous constatons les dysfonctionnements subis par le personnel :

Absence de contrat de travail

Absence de formation

Nombre d’heures fluctuant….

Tous ces constats soulignent et mettent en avant la précarité que la Réforme engendre.

Les collectivités sont frileuses dès qu’il s’agit de conforter les heures, elles pensent que la Réforme ne sera pas pérenne. Pour autant doit-on sacrifier les conditions de travail et de traitement des agents concernés ?

Le nombre d’heures varient selon les postes : de 3 à 17 h. Permettent-ils l’épanouissement social des personnels ?

Cette précarité ajoutée au problème de recrutement en milieu rural reflètent le manque de moyens accompagnant cette réforme malgré les quelques subventions allouées par le gouvernement.

Si les TAP ne sont pas déclarés en ACM, les conditions d’accueil et d’encadrement seront   réalisées dans les conditions les plus défavorables au développement de l’enfant. On  ne peut imaginer un encadrant pour plus de 18 enfants !!!!

Les élus présents en milieu rural s’appuieront sur les agents déjà en place. Des modifications de missions et la superposition des tâches entraineront  des heures supplémentaires non anticipées.

Nous avons alerté le Centre de Gestion 14 en manifestant le 05 décembre dernier sur les inquiétudes des agents… aucune réponse n’a été apporté.

Le syndicat Sud CT BN dénonce les conditions d’une décentralisation du Service Public National sur les collectivités dans le cadre de la territorialisation des politiques éducatives avec toutes les inégalités qu’elle génère aussi bien auprès des usagers que des agents territoriaux.

SUD COLLECTIVITES TERRITORIALES  BASSE NORMANDIE

23 RUE PASTEUR 14120 MONDEVILLE 02 31 44 49 83 ou 06 33 15 92 63

 mail : sudctbn@gmail.com

Commenter cet article