Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du syndicat Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie
  • : Syndicat Sud défense des agents des collectivités territoriales : dans les mairies, communauté d'agglomération, Intercom, Sivom, Communauté de Communes, école de musique, bibliothèques, service des ordures ménagères, espaces verts, piscine, école, collège, lycée
  • Contact

Sud Ct Bn

  • Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie
  • Sud CT Basse-Normandie
 23 Rue Pasteur 14120 Mondeville
 Tel : 02 31 44 49 83 - 06 33 15 92 63 
 mail : sudctbn(a)gmail.com
Permanences le lundi, mercredi, Jeudi, Vendredi
et sur Rdv
  • Sud CT Basse-Normandie 23 Rue Pasteur 14120 Mondeville Tel : 02 31 44 49 83 - 06 33 15 92 63 mail : sudctbn(a)gmail.com Permanences le lundi, mercredi, Jeudi, Vendredi et sur Rdv

Recherche

Penser, c'est déjà désobéir...

et désobéir, il faudra bientôt y penser!
 

 

19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 09:56

Retraite : Sarkozy et le gouvernement devront reculer !

 

Le Conseil des ministres du 13 juillet a validé le projet de loi sur les retraites ; la veille, Sarkozy s’était montré « droit sur ses talonnettes » réaffirmant qu’il n’y avait point de salut en dehors de cette « réforme ». Lors du Bureau national Solidaires du 7 juillet, les organisations ont confirmé le mandat pour les semaines à venir, comme l’indique ces extraits du compte rendu :

 

Le bilan de la journée du 24 juin est très positif, d’autant que la date n’était pas évidente pour réussir une mobilisation. Cette

journée a permis de franchir un cap dans la construction du rapport de forces contre le gouvernement et des suites à mettre en oeuvre.

Les annonces concrètes faites par le gouvernement ont sans aucun doute favorisé cette mobilisation.

Une prochaine intersyndicale nationale est prévue le 23 août. La revendication sur le retrait du projet de loi ne faisant pas consensus, c’est la formulation « réforme injuste et inacceptable » qui est pour l’heure retenue. Le contexte général actuel et « les affaires » auxquelles sont mêlés plusieurs membres du gouvernement peuvent rendre les choses plus difficiles pour celui-ci.

 

Notre profil reste le même : il faut obtenir le retrait du projet de loi. Seul un rapport de forces d’ampleur permettra d’atteindre ce but ; celui-ci passe par la grève générale interprofessionnelle reconductible.

 L’enjeu de la rentrée sera multiple :

il faut absolument réussir la journée du 7 septembre ;

essayer d’impulser dès le lendemain dans un nombre significatif de secteurs des mouvements de grèves reconductibles qui soient en capacité d’enclencher rapidement un mouvement d’ampleur ;

imposer une journée nationale de manifestations sur l’ensemble du territoire le samedi 11 septembre.

 

 Même si elle n’est pas de même nature et beaucoup plus lointaine, la date du 29 septembre doit être gardée en tête comme échéance à venir de mobilisation au niveau européen sur nos propres bases (en lien avec nos partenaires européens : syndicats « alternatifs », mouvements sociaux…). Cette stratégie s’inscrit dans un calendrier parlementaire qui sera très serré.

Seules des grèves bloquantes permettront de stopper la réforme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie - dans Ripostes
commenter cet article

commentaires