Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du syndicat Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie
  • : Syndicat Sud défense des agents des collectivités territoriales : dans les mairies, communauté d'agglomération, Intercom, Sivom, Communauté de Communes, école de musique, bibliothèques, service des ordures ménagères, espaces verts, piscine, école, collège, lycée
  • Contact

Sud Ct Bn

  • Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie
  • Sud CT Basse-Normandie
 23 Rue Pasteur 14120 Mondeville
 Tel : 02 31 44 49 83 - 06 33 15 92 63 
 mail : sudctbn(a)gmail.com
Permanences le lundi, mercredi, Jeudi, Vendredi
et sur Rdv
  • Sud CT Basse-Normandie 23 Rue Pasteur 14120 Mondeville Tel : 02 31 44 49 83 - 06 33 15 92 63 mail : sudctbn(a)gmail.com Permanences le lundi, mercredi, Jeudi, Vendredi et sur Rdv

Recherche

Penser, c'est déjà désobéir...

et désobéir, il faudra bientôt y penser!
 

 

22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 18:39

Aujourd’hui, 18 novembre 2009, à l’appel de 3 organisations syndicales de Territoriaux (CGT, FSU, Sud), nous sommes présents pour exprimer notre mécontentement à Monsieur le Ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux et dire à nos patrons, Messieurs les maires de nos collectivités que cette contre-réforme est le démantèlement du service public et la mise à mort du statut de la fonction publique territoriale. Les politiques libérales de destruction de la fonction publique, avec notamment la Révision Général des Politiques publiques, continuent aujourd’hui en mettant en chantier le volet territorial.

L’étranglement financier imposé aux collectivités territoriales par la suppression de la taxe professionnelle justifiera la suppression d’un service public au service de tous les citoyens.

 

Le Président de la République Française, garant de l’égalité d’accès de tous les citoyens aux services publics, déclare qu’il y a trop de fonctionnaires territoriaux et qu’il faut, comme à l’Etat, supprimer massivement des emplois dans les collectivités territoriales. Ceci est tristement l’application des politiques libérales de la RGPP. L’attaque est maintenant clairement ciblée sur les territoriaux.

Cette réforme s’inscrit dans la logique libérale de privatisation des services publiques : Education, Santé et dernièrement La Poste.

La logique du marché ne doit pas être le maître mot de nos vies. A nous de décider collectivement, quelle société, quels services publics nous voulons pour demain !

 

La riposte doit être à la hauteur des risques que la société française court si le gouvernement Sarkozy arrive à ses fins et met en place cette réforme injuste pour les citoyens dans leur égalité d’accès aux droits

Nous refusons cette réforme antisociale puisqu’elle favorise une fois encore le capital en faisant un cadeau fiscal aux entreprises, transférant la charge de l’impôt sur les citoyens.

 

Nous refusons, nous agents de la territoriale de supporter les conséquences de cette réforme pour préserver nos emplois et notre statut.

 

Le 18 novembre est un premier rendez-vous pour qu’un large front de syndicats, d’associations, de partis politiques et de citoyens se crée pour réaffirmer le service public territorial garant de la solidarité et de l’égalité mis en œuvre avec les agents des collectivités confortés plus que jamais dans leur statut.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie - dans Défense du service public
commenter cet article

commentaires