Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du syndicat Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie
  • : Syndicat Sud défense des agents des collectivités territoriales : dans les mairies, communauté d'agglomération, Intercom, Sivom, Communauté de Communes, école de musique, bibliothèques, service des ordures ménagères, espaces verts, piscine, école, collège, lycée
  • Contact

Sud Ct Bn

  • Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie
  • Sud CT Basse-Normandie
 23 Rue Pasteur 14120 Mondeville
 Tel : 02 31 44 49 83 - 06 33 15 92 63 
 mail : sudctbn(a)gmail.com
Permanences le lundi, mercredi, Jeudi, Vendredi
et sur Rdv
  • Sud CT Basse-Normandie 23 Rue Pasteur 14120 Mondeville Tel : 02 31 44 49 83 - 06 33 15 92 63 mail : sudctbn(a)gmail.com Permanences le lundi, mercredi, Jeudi, Vendredi et sur Rdv

Recherche

Penser, c'est déjà désobéir...

et désobéir, il faudra bientôt y penser!
 

 

14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 17:14

Eboueurs dec 2012 - 2

Précarité, pénibilité, temps de travail

 

Depuis septembre 2012, Sud et la CGT réclamaient régulièrement une négociation à propos de la réorganisation de la régie de collecte. La collectivité refusait toute discussion. Elle nous demandait « d’arrêter la comédie » et décrétait qu’il n’y aurait pas de négociation.

Après 2 préavis de grève, le dialogue social n’est toujours pas possible. Alors, l’ensemble des agents de collecte de Caen la mer décident de manifester devant le siège de l’agglo pendant le Comité Technique Paritaire (CTP) du 18 décembre.
Les élus Sud et CGT se sentent soutenus par les agents en colère qui n’hésitent pas à interrompre le CTP pour finalement l’envahir et demander de vive voix à nos politiques de ne pas faire la réorganisation de cette manière là.
Le pouvoir ne vacille pas : on ne change rien, circulez il n’y a rien à voir !
Seuls les élus SUD et la CGT votent contre ce projet de réorganisation ! Ecœurés par ce mépris, Sud quitte le CTP pour rejoindre les agents qui bloquent la déchèterie de Colombelles.
SUD et la CGT décident de passer à la vitesse supérieure et déposent un préavis de grève illimité dès le jeudi 20 décembre. Tous les agents laissent les bennes au dépôt et vont bloquer dès 6h30 un des accès du centre commercial Mondeville 2.

Dès que vous vous attaquez à l’économie, les choses bougent vite. Et encore plus quand les médias relaient l’information (France 3 Basse-Normandie, Ouest-France, Liberté etc.).
L’agglo décide alors de négocier et change radicalement de ton !
Le vendredi 21 décembre, les camions ne sortent toujours pas pour maintenir la pression afin d’avoir des garanties supplémentaires sur les précaires et des propositions fermes.
Ce qui a été gagné : 
  • Réduction du temps de travail à moins de 32h par semaine pour prise en compte de la pénibilité. 
  • Jours fériés rattrapés : payés et récupérés
  • Embauches prioritaires des contractuels : titularisations, mensualisation, contrats longs… (discussions en cours)
  • Égalité de traitement entre agents titulaires et non-titulaires

Cette lutte est exemplaire à bien des égards. Pendant deux mois et demi, un travail a été effectué entre les syndicats SUD et CGT et les agents. Nous avons tous ensemble élaboré des revendications qui au départ n’étaient pas forcément acceptées par tous (fin du fini-parti).
Les agents titulaires et non titulaires ont répondu présent et n’ont pas hésité à se mettre 3 jours en grève…….pour gagner ! La pression sur les négociations a été maintenue jusqu’au bout, tant les agents étaient déterminés et sûrs de la justesse de leur combat.
Quand les salariés s’unissent, au delà de leurs divergences, qu’ils sont acteurs de leur lutte, qu’ils font confiance à leurs porte-paroles qui les consultent à chaque décision, alors la victoire est belle !
A l’image des éboueurs, construisons dès maintenant un mouvement pour demander 300€ net de régime indemnitaire pour la catégorie C ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie - dans Caen la mer
commenter cet article

commentaires