Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du syndicat Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Le Président change : pas nos revendications

31 Mai 2012, 16:18pm

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

 

François Hollande a été élu Président de la République avec la promesse « le changement, c’est maintenant ». Lire le tract

 

Pour que le changement soit visible et utile pour tous les agents publics et nos missions de service public, il faut des décisions concrètes. Solidaires Fonction Publique réaffirme les revendications et les propositions qu’elle a portées devant chaque ministre de la Fonction publique, dans toutes les réunions institutionnelles ou non, et lors des mobilisations sociales de ces dernières années. Certaines décisions peuvent être prises sans délai, et des engagements forts doivent être annoncés dès maintenant.

  

 

Le changement maintenant, ce serait :

 

l’arrêt des suppressions d’emplois … de la RGPP et de la Réorganisation administrative territoriale de l’Etat (Réate). Après plus de 150 000 suppressions d’emplois à l’Etat en 5 ans, plus une seule administration n’est, aujourd’hui, en capacité de remplir l’ensemble de ses missions… La RGPP, sous couvert d’efficacité de l’action publique, a imposé les concentrations de services, les fusions de directions, porteuses de désorganisations, de course à la compétitivité au détriment des missions et des conditions de vie au travail des agents. Il faut mettre fin à la Réate … retrouver des services de proximité sur l’ensemble du territoire, seule garantie d’une protection efficace des citoyens.

 

Le changement maintenant, ce serait :

du nombre et de la valeur de point d’indice portée sans délai à 5 euros… l’abrogation du décret instituant une journée de carence en cas de maladie. Puis, suppression de l’individualisation des rémunérations (suppression des primes au mérite, abandon de la PFR), et suppression du système managérial de l’évaluation . Il est temps d’en finir avec les pressions (menaces, chantages, caporalisme, etc.).

l’ouverture de véritables négociations salariales avec pour corollaire l’augmentation

 

Commenter cet article