Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du syndicat Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Biométrie : liberté individuelle l’Agglomération Caen la mer fait fort.

22 Février 2011, 00:00am

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

La liberté individuelle va au-delà de la question syndicale, c’est une question de société.

Oui, nous, les êtres humains avons des droits et lorsqu’on s’attaque à eux, on se doit de les dénoncer et de les défendre.

A l’agglo on ne juge pas nécessaire de les respecter.

L’accès au parking du personnel du stade nautique, de la patinoire et des locaux syndicaux va être contrôlé par un système biométrique utilisant la reconnaissance du réseau veineux de la main.

Sud, ainsi que quelques membres du personnel, se sont émus à l’idée d’être fiché à partir d’un morceau de leur corps. Cela ne toucherait-il pas à l’intégrité personnelle. Il doit y avoir quelque chose d’important à sécuriser pour mettre un tel système en place et à quel coût ?

Un système de badge ou de code n’aurait-il pas suffit ?

 

Rassurez-vous ou inquiétez-vous, ce système est légal.

 

Mais l’agglo l’a fait en toute illégalité ?

Le Vice Président de l’agglo chargé du personnel, le DGS, le DR n’ont pas été choqué de la mise en place de ce système, ils l’avaient comme d’habitude apprit le matin même.

Il est vrai que le fichage en France est un sujet favori de notre Ministre de l’Intérieur. La Sarkozysation ou Hortefeuxation des esprits est en marche.

Mais la gauche à l’agglomération dénonce l’atteinte à la liberté individuelle quand c’est un sujet politique national mais applique bêtement chez elle ce qui se vend sur le marché : même la biométrie pour son personnel.

 

En France, il existe un organisme qui est chargé de défendre les libertés individuelles : la CNIL.

Sud a pris contact avec la CNIL pour en savoir un peu plus.

Certes ce système est légal mais réglementé. (Nous, ça nous fait un peu peur)

L’agglo doit demander l’autorisation à la CNIL avant toute mise en place. Au 15 décembre, elle n’avait rien déclaré. Illégal !

L’agglo doit informer tous les agents concernés, individuellement par une note explicative. Cela n’a pas été fait, bien que les gabarits soient pour certain déjà relevés. Illégal !

Les élus du CTP doivent être informés et consultés préalablement à la mise en œuvre d’un tel dispositif. Comme d’habitude, nous n’avons reçu aucune information et le Vice-Président a même refusé que le CTP soit informé et consulté lorsque Sud a demandé qu’un CTP soit organisé sur ce sujet. Illégal !

 

Le syndicat Sud CT Caen la mer a porté plainte auprès de la CNIL.

 

Vu que la barque est suffisamment chargée, nous demandons au Président de l’Agglo qui défend la liberté individuelle de renoncer à ce projet biométrique et donc de faire machine arrière.

Sud restera attentif aux actes qui seront pris.

 

« L’informatique doit respecter l’identité humaine, les droits de l’homme, la vie privée et les libertés. »

Commenter cet article