Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du syndicat Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie
  • : Syndicat Sud défense des agents des collectivités territoriales : dans les mairies, communauté d'agglomération, Intercom, Sivom, Communauté de Communes, école de musique, bibliothèques, service des ordures ménagères, espaces verts, piscine, école, collège, lycée
  • Contact

Sud Ct Bn

  • Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie
  • Sud CT Basse-Normandie
 23 Rue Pasteur 14120 Mondeville
 Tel : 02 31 44 49 83 - 06 33 15 92 63 
 mail : sudctbn(a)gmail.com
Permanences le lundi, mercredi, Jeudi, Vendredi
et sur Rdv
  • Sud CT Basse-Normandie 23 Rue Pasteur 14120 Mondeville Tel : 02 31 44 49 83 - 06 33 15 92 63 mail : sudctbn(a)gmail.com Permanences le lundi, mercredi, Jeudi, Vendredi et sur Rdv

Recherche

Penser, c'est déjà désobéir...

et désobéir, il faudra bientôt y penser!
 

 

28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 17:32

Les journées d’actions du semestre précédent ont montré que les salariés du public et du privé savent se mobiliser. Ces actions ponctuelles et limitées ont atteint leurs limites. L’intersyndicale nationale n’a pas voulu enclencher rapidement la vitesse supérieure pour donner un coup de semonce à notre Président directeur général de notre pauvre République.

Les raisons de se mobiliser fortement à nouveau ne manquent pourtant pas. Tout d’abord le prétexte à la crise économique continue ses ravages : chômage technique et licenciement de masse. Les plans sociaux s’enchaînent laissant sur le carreau de nombreux salariés au nom de la compétitivité pour le profit de quelques uns. Les pressions hiérarchiques n’en finissent pas de faire des dégâts : procédures disciplinaires et surtout la révélation au grand public de suicide en série à France Télécom que Sud PTT dénonçait depuis de nombreuses années. Oui, le travail tue !

Ensuite, le gouvernement anticipe la déréglementation du travail avec la loi sur le travail du dimanche. Le statut des fonctionnaires a été attaqué cet été avec la loi mobilité qui fragilise le statut des fonctionnaires d’Etat mais qui également modifie de nombreux articles de la loi de 84 pour les territoriaux.

Le rouleau compresseur libéral va poursuivre son entreprise de destruction de toutes les solidarités : privatisation de la Poste, réduction des effectifs de fonctionnaires, remise en cause, une nouvelle fois, de nos régimes de retraite et bien sûr la réduction du financement par les entreprises avec la suppression de la taxe professionnelle.

Qui peut croire encore aux promesses et à une moralisation du capitalisme, venant d’un pouvoir toujours prêt à satisfaire les intérêts de ses amis les plus riches ?

Face à ces attaques, la réponse des organisations syndicales n’est pas à la hauteur. Des salariés, faute d’être entendus, renouent avec des modes d’actions radicaux et prennent les décisions en Assemblée Générale. Un appel a été lancé pour la création d’un « collectif contre les patrons voyous et licencieurs. »

Face à la déferlante du capitalisme, renouons avec les luttes qui ont imposé les progrès sociaux. Il faut tout faire pour permettre rapidement la construction d’un mouvement interprofessionnel d’ampleur, seul à même d’imposer les revendications des salariés pour plus de justice sociale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie - dans Ripostes
commenter cet article

commentaires