Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du syndicat Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

On se préoccupe du sort des banquiers, mais qui se préoccupe du sort des salariés!

28 Octobre 2008, 11:03am

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

La folie des banquiers dans le cadre d'un libéralisme poussé à son excès a engendré une crise financière mondiale sans précédent. Cette crise financière s'accompagne maintenant d'une entrée en récession (dépression) de l'économie.

Pour faire face à cette crise financière, les gouvernements gesticulent, trouvent des milliards de dollars et d'euros pour tenter de sauver le système bancaire.

En même temps, on nous annonce que des mesures seront prises pour moraliser la sphère financière (suppression des parachutes dorées, nouveau BRETTON WOOD,...), qu'il faut que l'économie soit mieux régulée, que les responsables paieront, qu'on doit supprimer les paradis fiscaux,....

Ce qui est révoltant dans tout cela, c'est que pour sauver un système inique, on trouve des milliards.

Pour augmenter les salaires privés et publics, il n'y a pas d'argent, pour financer la sécu, il n'y a pas d'argent, pour le logement social, il n'y a pas d'argent, pour l'investissement industriel, il n'y a pas d'argent, pour la justice et les prisons, il n'y a pas d'argent,.....

Nous sommes vraiment dans une société dirigée par des riches qui ne voient que l'intérêt des riches et se moquent du reste.
On se préoccupe du sort des banquiers, mais qui se préoccupe du sort des centaines d'intérimaires de Renault Trucks licenciés, des milliers de Salariés de Renault, de SANOFI, de ADDECO,
de .... et de.... et de ...... virés ?

Dans ce contexte, la riposte paraît à tous bien tiède et terriblement éclatée : un ersatz de mobilisation interprofessionnelle le 7 octobre, les retraités le 16, l’Education le 19, La Poste à nouveau le 22 novembre, le planning des journées sectorielles commencent à s’allonger. Nous regrettons cet éparpillement des luttes.

La grève à la CAF de Caen, la grève de La Poste le 23 septembre, la manifestation du 19 octobre montrent à l’évidence que les salariés sont prêts à se battre. Mais comment construire un rapport de force efficace ?

Solidaires est plus que jamais persuadé que la réponse est dans une grande mobilisation interprofessionnelle dans la durée. C'est le sens de l'action de tous nos syndicats.

 

Commenter cet article