Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du syndicat Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Rythmes scolaires : C'est aussi nous, agents territoriaux qui peillon la Réforme

16 Juin 2014, 13:01pm

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

RYTHMES SCOLAIRES : C'EST AUSSI NOUS, AGENTS TERRITORIAUX QUI PEILLON HAMON LA RÉFORME

Sous couvert de respect du rythme des enfants et d'amélioration des capacités d'apprentissage des élèves, la réforme Peillon, en réalité, permet aux collectivités de :
- peser dans l'organisation de la journée scolaire ;
- renforcer mes inégalités sociales et territoriales ;
- ouvrir la porte au secteur privé ;
- servir à l'affichage politique local sans répondre aux problématiques du nombre d'élèves par classe, du contenu des enseignements, des la disparition des RASED...
Lire C'est aussi nous, les agents territoriaux qui Peillon la réforme des rythmes scolaires !

De plus, jusque là invisibles dans le dispositif de l'éducation, les agents territoriaux se trouvent au coeur de la mise en place de cette réforme. Ils subissent donc les conséquences d'une réforme mal préparée, non financée et peu ambitieuse.
Le syndicat  SUD Collectivités Territoriales exige que des mesures soient prises pour l'amélioration des conditions de travail du personnel territorial dans les écoles et les accueils périscolaires, en particulier : 
- la reconnaissance des pénibilités pour les métiers d'ATSEM, d 'animateurs... par la réduction du temps de travail hebdomadaire ;
- le recrutement de personnel de terrain qualifié tutulaire à temps complet ;
- la titularisation à temps complet de tous les précaires ;
- la fin de la double voire triple hiérarchie ;
- l'octroi d'heures de concertation et de préparation comprises dans le temps de travail;
- la fin des journées à multiples coupures ;
- l'amélioration des taux d'encadrement ;
- la révision des missions fixées par le statut des ATSEM et des agents techniques qui permettent une harmonisation de ces métiers au niveau national.

Voir les commentaires

Réforme territoriale : pas sur le dos des agents

16 Juin 2014, 10:53am

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

Les missions de service public, leur rôle au service des populations garantissant l'égalité d'accès de toutes et tous à des services fondamentaux et essentiels à la vie quotidienne et la place des agents publics qui exercent ces missions sont délibérément ignorés par le président de la République. La raison en est simple. Cette politique va provoquer le plus grand plan d'abandon de missions publiques et de privatisation de services de l'histoire de notre pays.

Ce sont les fonctions publiques territoriale, hospitalière, d’État qui, après déjà de nombreuses saignées, vont être confrontées au plus grand plan de suppressions d'emplois publics dont les précaires vont être les premières victimes. En particulier, ce sera le plus grand plan de licenciement chez les quelques 2 millions d'agents publics des collectivités territoriales.

C'est le devenir des services de proximité, déjà mis à mal, qui est en jeu. C'est le principe républicain d'accès à un service public partout sur le territoire, zones rurales, zones péri-urbaines, zones urbaines, qui est bafoué. Classes fermées, hôpitaux fermés, maternités fermées, centres IVG fermés, urgences fermées, trésoreries fermées, tribunaux fermés, réduction des horaires d'ouverture au public, privatisation d'EDF-GDF, de France Télécoms, de la Poste, des autoroutes, du Rail …, ce sont demain la gratuité de l'entretien de nos routes, l'accès à nos cantines scolaires, nos consultations de nourrissons dans les zones rurales, la protection de l'enfance, la sécurité incendie, l’accès à la culture, l'entretien et la préservation des espaces naturels, les services d'eau et d'assainissement public, la collecte des déchets … qui sont menacés.

Pour l'Union syndicale Solidaires, réaffirmer l’importance du service public et les conséquences de son démantèlement sur le traitement et l’accès égalitaires des citoyens, c'est réaffirmer que les services publics, qu'ils soient territoriaux, hospitaliers ou d’État, remplissent des missions essentielles au bon fonctionnement d’une société démocratique. C'est réaffirmer que le service public doit être assuré par des fonctionnaires au service de l'intérêt général. Moins de services publics, ce sont les populations livrées aux appétits du marché et aux intérêts privés. La modernité, ce sont les services publics. La modernité, c'est l'exercice de ces missions par des fonctionnaires sous statut garantissant leur neutralité et le traitement égal de toutes et tous.

      Lire le communiqué

Voir les commentaires

Baisse des cotisations sociales

16 Juin 2014, 10:51am

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

 

 

 

 

Lire le communiqué

Voir les commentaires

Oui, nous soutenons la grève du rail

16 Juin 2014, 10:49am

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

Voir les commentaires