Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du syndicat Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Travailleurs sociaux ça grogne le 8 octobre à Paris

24 Septembre 2013, 11:02am

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

Nos organisations syndicales se retrouvent autour d'un manifeste « le travail social : avec des professionnels promoteurs de droits et de lien social ». Elles réaffirment la prééminence des valeurs fondamentales d'humanisme et de solidarité s’appuyant sur les textes définissant l’intervention des travailleurs sociaux, et appellent à la restauration des droits sociaux fondamentaux pour tout citoyen ! lire le tract

Pour la restauration des droits fondamentaux des usagers Le droit au travail, à un salaire décent ou a un revenu de substitution, Le droit au logement, Le droit à la santé, Les droits des enfants et des familles, Le droit au respect de la vie privée. Pour un engagement de l’Etat aux côtés du service public territorial Pour la remise en cause du nouveau management dicté par des choix budgétaires au sein du travail social

rassemblement le 8 octobre 2013 À 13 h00 35 BOULEVARD DES INVALIDES A PARIS – FACE AU CONSEIL RÉGIONAL D’ILE DE FRANCE

à l’occasion du colloque organisé par le CSFPT, le CNFPT et la FNCDG sur le thème : « Quelles évolutions pour la filière sanitaire et sociale de la FPT ? » pour défendre nos qualifications.

Voir les commentaires

Retraites 2013 la mobilisation continue

23 Septembre 2013, 10:00am

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

RETRAITES 2013

Retraites 2013

Les pistes sur lesquelles le gouvernement travaille

Ces mesures s’inscrivent pour l’essentiel dans une seule logique : faire payer au maximum les salarié-es et retraité-es d’aujourd’hui et de demain !

Lire le tract de Solidaires

Une semaine d'actions est prévue à partir du 7 octobre pendant le débat parlementaire    

 

signez la pétition du collectif : http://www.retraites2013.org/

Voir les commentaires

Caen Hébergement d'urgence : toujours pas de solutions!

23 Septembre 2013, 09:55am

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

Jeudi 19 septembre, le Préfet a fait diligence en faisant appliquer la décision de justice qui expulse les occupants du 202 rue de Bayeux à Caen, c'est à dire une trentaine d'occupants dont des enfants, certains en bas âge.

Le collectif 14 pour le respect des droits des étrangers a considéré légitime de soutenir cette réquisition militante permettant de pallier aux carences de l'Etat pendant 2 mois.

Monsieur le Préfet a dit de son devoir d'appliquer les décisions de justice et la loi.

Nous sommes scandalisés de cette expulsion dans les conditions de relogement-hébergement proposées, loin d'être à la hauteur des besoins humanitaires ceci d’autant plus après les économies réalisées et temps donné pour répondre autrement qu’a minima.

Nous constatons une certaine forme de cynisme dans l'application de cette mesure, même si chaque occupant du 202 se voit proposé un hébergement : qu’on en juge, 15 jours pour certains, une semaine pour d'autres c’est un traitement temporaire dans le dispositif d’urgence toujours saturé.

Or la loi de la République, en application de la Convention de Genève, dispose que les demandeurs d'asile doivent être logés de manière pérenne par le dispositif CADA (Centres d'Accueil des Demandeurs d'Asile)

Quant aux autres, déboutés du droit d'asile, en attente de récépissé, ou sans domicile fixe, français ou migrants, ils doivent de droit inconditionnel être hébergés par le 115. Il est donc illégal et insupportable humainement de ne pas fournir de solutions viables à des personnes en détresse à commencer par des femmes dormant à la rue avec leurs enfants en bas âge.

Le collectif 14 demande au préfet de faire preuve de la même diligence pour appliquer la loi de défense les personnes en détresse que celle qu'il met à expulser au nom de la défense de la propriété privée, en l’occurrence celle inoccupée d’un bailleur social départemental.

Nous ne lâcherons rien, d'autant que l'hiver arrive avec l’interdiction des expulsions et nous continuerons à mobiliser toutes les forces éprises du respect des droits de l'Homme.

 

Voir les commentaires

IFS : Les nouveaux rythmes scolaires ne doivent pas se faire sur le dos des agents !

22 Septembre 2013, 11:06am

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

IFS : Les nouveaux rythmes scolaires ne doivent pas se faire sur le dos des agents !
4,5 jours travaillés = 4 jours payés

Rassemblement le 3 septembre à 8h30 devant la Mairie

Stupeur au 2 juillet pendant les vacances scolaires les agents des écoles reçoivent des nouveaux plannings avec des nouveaux calcul d’heure.

La Mairie a décidé de changer les rythmes scolaires soit !

Mais elle ne met pas les moyens. Si on change les temps d’école on doit embaucher ou augmenter le nombre d’heures payées sachant que bon nombre d’agent travaillant dans les écoles ne sont pas à temps complet : 27h, 31h et même 34h45 !!!

Comment voulez-vous vivre avec beaucoup moins que le SMIC !

Entourloupe  ou incompétence?

La Mairie n’ayant pas trouvé les moyens pour mettre raisonnablement en place ces nouveaux temps scolaires, elle a décidé de changer la méthode de calcul d’heure.

« C’est le travailler plus pour gagner moins » (cher à Sarkozy)

Les agents demandent de garder la même méthode de calcul en vigueur depuis plus de 10 ans. C’est une véritable remise en cause des acquis.

Nous demandons l’augmentation des quotités horaires de travail hebdomadaire pour faire l’année scolaire dans de bonnes conditions de travail pour les enfants et pour les agents.

Les droits des agents territoriaux sont souvent bafoués. Nous avons des devoirs mais aussi des DROITS. Nos patrons semblent trop souvent l’oublier.

Sud s’oppose à cette remise en cause sans aucune concertation dans les écoles. 

Sud propose à la Municipalité d’ouvrir sans délais une négociation .

Le syndicat Sud a déposé un préavis de grève pour le jour de la rentrée mais aussi pour l’ensemble des agents de la communes d’Ifs.

- Abandon de la nouvelle méthode de calcul horaire dans les écoles (annualisation)

- Augmentation de la quotité horaire de travail des agents des écoles vers un temps complet

- Embauche de personnel suite à la mise en place des rythmes scolaires

- Hiérarchie respectueuse des agents

- Avis du CTP avant tout changement (obligatoire)

- Compte rendu des CTP dans un délais raisonnable

-  Augmentation du régime indemnitaire des agents de catégorie C

 

Rassemblement le 3 septembre à 8h30 devant la Mairie

Voir les commentaires

Dans l'arène du mépris, les kapos ne sont pas recyclables

20 Septembre 2013, 16:38pm

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

 

 

Aucune organisation de type pyramidal ne fonctionne sans son contingent de petites mains zélées. Cependant, les organisations concernées ont rarement nécessité de procéder à la nomination de ses kapos. Ces derniers sont le plus souvent autoproclamés, emplis de conviction et infatigables.

Ils connaîtront la déception, subiront l’ingratitude de ceux pour qui ils travaillent. Leurs maîtres sauront les mépriser (peut-être encore davantage que les autres) pour leur servilité qu’elle soit intéressée  ou (pire) naturelle. Malgré tout, dans un premier temps, l’Administration (dans le sens kafkaïen du terme) ne rechignera pas à les utiliser. Pleine de mépris, elle  observera ces gladiateurs des temps modernes évoluer, se mettre en quatre pour plaire, ramer dans le sens du courant ou de l’Histoire.

L’heure venue, l’Administration, le pouce césarien vers le bas, sonnera la fin de la prestation pour laisser place nette et libre aux nouveaux prétendants. Et les kapos n’étant pas recyclables, ils finiront abandonnés, oubliés, livrés au sort qu’ils méritent tels des toreros nus, sans banderille ni public.

(Billet fort juste d'un de nos adhérents)

Voir les commentaires

retraites : préavis 10 septembre territoriaux

5 Septembre 2013, 13:44pm

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

Manifestation Mardi 10 septembre à Caen Place St Pierre à 10h30

Travailler plus longtemps, ce serait naturel ?

 L’argument a été employé à chaque contre-réforme : on vit plus vieux, on doit donc travailler plus longtemps !

 C’est oublier le chômage, la précarité, le recul de l’espérance de vie en bonne santé… et surtout le fait que la productivité et les profits ne cessent d’augmenter.

 Il n’y a nul besoin de travailler plus longtemps, sauf pour remplir toujours plus les poches des patrons et des actionnaires.

L’allongement de la durée de cotisations conduit à une retraite plus tardive et à des pensions plus faibles pour tous et toutes !

Un problème de financement ? Non, de répartition de la richesse !

 Conseil d’Orientation des Retraites, rapport Moreau, gouvernement, tous mettent en avant le besoin de 20 milliards d’euros pour 2020.

 40 milliards d’euros ont déjà été pris dans les poches des salarié-es (en activité, au chômage ou en retraite) par l’allongement de la durée de cotisations, le recul de l’âge de la retraite, l’instauration de la décote, la désindexation des pensions par rapport aux salaires, l’augmentation du nombre d’années prises en compte pour le salaire de référence, la baisse du rendement des complémentaires.

 Ce sont les salarié-es qui produisent la richesse collective. Nous ne devons rien à celles et ceux qui nous la confisquent en s’appropriant le fruit de notre travail. Imposons une autre répartition des richesses, et les 20 milliards pour les retraites seront bien vite trouvés !

20 milliards d’ici 2020 ? La fraude fiscale, c’est 80 milliards par an !

le tract 1

Le tract 2

Le préavis de grève pour les Territoriaux

Voir les commentaires

Retraites : Mobilisations le 10 septembre 2013 Caen 10h30 Place Saint Pierre

4 Septembre 2013, 23:00pm

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

Les organisations syndicales CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires appellent à une journée nationale d’action interprofessionnelle avec grèves et manifestations le 10 septembre 2013 pour ne pas laisser les propositions du MEDEF faire la loi et pour imposer d’autres choix au gouvernement. le tract unitaire

MANIFESTATIONS

MARDI 10 SEPTEMBRE 2013

A CAEN - place St-Pierre à 10h30

A LISIEUX - place F. Mitterrand à 10h00

A VIRE - place de l’horloge à 17h30

 

 

Voir les commentaires