Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du syndicat Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Fonctionnaires en colère manifestation 31 janvier 11h Caen

21 Janvier 2013, 18:09pm

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

Manifestation Fonction Publique : Etat, Hospitalière et Territoriale

départ à la préfecture de Caen JEUDI 31 JANVIER 2013A 11H

 à l'appel de Solidaires, FSU et CGT

Un préavis de grève national a été déposé.

Le candidat aujourd’hui Président avait pris des engagements pour renégocier le pacte budgétaire (Merkel Sarkozy) et avait axé son programme sur la justice et les solidarités. La fiscalité au cœur de ce programme était qualifiée de redistributive et pour une fois la volonté affichée de la réformer dans sa globalité était annoncée. Les services publics étaient mis en avant comme étant un des fondements de notre appareil républicain. De fait, ils ont permis d’atténuer, entre 2008 et 2011, les effets de crise.  

                Le pacte budgétaire, voté par le Parlement, condamne, désormais, la majorité de la population à une politique d’austérité inscrite dans la durée. 

                La barre des trois millions de chômeurs est officiellement franchie, près de dix millions de nos concitoyens vivent désormais en dessous du seuil de pauvreté. Les licenciements s’accélèrent et les engagements de l’Etat s’amenuisent face à la pression patronale. 

                Le plan Gallois sur la compétitivité renforce cette logique en proposant 20 milliards de cadeaux au monde de l’entreprise au travers d’un crédit d’impôt contre dix milliards de restrictions budgétaires sur les ménages et les services publics. Au lieu d’augmenter les recettes,  par une fiscalité plus juste en s’attaquant aux niches fiscales par exemple, le gouvernement veut poursuivre la réduction du poids des dépenses publiques.

                A la place de créations d’emplois dans l’Education, la Police et la Justice, c’est en réalité une continuation qui s’opère dans l’ensemble des secteurs. Les suppressions d’emplois,  les expérimentations et les fusions de services, les transferts de missions  se poursuivent bel et bien. La Modernisation de l’Action Publique (MAP), inscrite dans la durée, s’attaquera aussi bien aux services de l’Etat qu’à ceux des collectivités territoriales. L’un des principaux objectifs sera l’optimisation des missions supports : de profondes réorganisations dans la gestion des personnels et  le développement de l’administration électronique sont à prévoir ! En bref, c’est la poursuite des réformes, la poursuite de la réduction des effectifs, l’explosion de la précarité (CDD, contrats aidés, CDI temps partiel) et la perspective zéro euro en terme de pouvoir d’achat.

                Alors que nous exigeons :

Ø    l’abandon pur et simple de la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) et de la Réate (Réforme de l’administration territoriale de l’Etat), 

Ø    la création des emplois nécessaires à l’exercice de nos missions (- 150 000 en 5 ans),  

Ø    la garantie du statut de fonctionnaire pour tout emploi dans la Fonction Publique, 

Ø    un salaire décent pour tous, une refonte de l’ensemble des grilles, 

Ø    l’abandon de la journée de carence.

                                              

 

Voir les commentaires

Jours de carence : une mesure inique!

14 Janvier 2013, 17:25pm

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

Sous prétexte de renflouer le « trou de la sécu », il s’agit de punir les agents malades. Les retenues sur salaire ne sont pas reversées à la Sécu, notre collectivité s’enrichit donc sur notre dos !

Après le gel du point d’indice, après l’augmentation des cotisations retraites, le jour de carence vient se rajouter à ces pertes de rémunération.

En revanche, peu d’employeurs s’interrogent réellement sur la dégradation des conditions de travail qui peut expliquer une augmentation des arrêts de travail pour maladie.

Sud revendique l’abrogation du jour de carence et dans l’attente le maintien du salaire, comme certaines collectivités l’ont déjà fait.

Voir les commentaires

Les éboueurs de Caen la mer nous ouvrent la voie!

14 Janvier 2013, 17:14pm

Publié par Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie

Eboueurs dec 2012 - 2

Précarité, pénibilité, temps de travail

 

Depuis septembre 2012, Sud et la CGT réclamaient régulièrement une négociation à propos de la réorganisation de la régie de collecte. La collectivité refusait toute discussion. Elle nous demandait « d’arrêter la comédie » et décrétait qu’il n’y aurait pas de négociation.

Après 2 préavis de grève, le dialogue social n’est toujours pas possible. Alors, l’ensemble des agents de collecte de Caen la mer décident de manifester devant le siège de l’agglo pendant le Comité Technique Paritaire (CTP) du 18 décembre.
Les élus Sud et CGT se sentent soutenus par les agents en colère qui n’hésitent pas à interrompre le CTP pour finalement l’envahir et demander de vive voix à nos politiques de ne pas faire la réorganisation de cette manière là.
Le pouvoir ne vacille pas : on ne change rien, circulez il n’y a rien à voir !
Seuls les élus SUD et la CGT votent contre ce projet de réorganisation ! Ecœurés par ce mépris, Sud quitte le CTP pour rejoindre les agents qui bloquent la déchèterie de Colombelles.
SUD et la CGT décident de passer à la vitesse supérieure et déposent un préavis de grève illimité dès le jeudi 20 décembre. Tous les agents laissent les bennes au dépôt et vont bloquer dès 6h30 un des accès du centre commercial Mondeville 2.

Dès que vous vous attaquez à l’économie, les choses bougent vite. Et encore plus quand les médias relaient l’information (France 3 Basse-Normandie, Ouest-France, Liberté etc.).
L’agglo décide alors de négocier et change radicalement de ton !
Le vendredi 21 décembre, les camions ne sortent toujours pas pour maintenir la pression afin d’avoir des garanties supplémentaires sur les précaires et des propositions fermes.
Ce qui a été gagné : 
  • Réduction du temps de travail à moins de 32h par semaine pour prise en compte de la pénibilité. 
  • Jours fériés rattrapés : payés et récupérés
  • Embauches prioritaires des contractuels : titularisations, mensualisation, contrats longs… (discussions en cours)
  • Égalité de traitement entre agents titulaires et non-titulaires

Cette lutte est exemplaire à bien des égards. Pendant deux mois et demi, un travail a été effectué entre les syndicats SUD et CGT et les agents. Nous avons tous ensemble élaboré des revendications qui au départ n’étaient pas forcément acceptées par tous (fin du fini-parti).
Les agents titulaires et non titulaires ont répondu présent et n’ont pas hésité à se mettre 3 jours en grève…….pour gagner ! La pression sur les négociations a été maintenue jusqu’au bout, tant les agents étaient déterminés et sûrs de la justesse de leur combat.
Quand les salariés s’unissent, au delà de leurs divergences, qu’ils sont acteurs de leur lutte, qu’ils font confiance à leurs porte-paroles qui les consultent à chaque décision, alors la victoire est belle !
A l’image des éboueurs, construisons dès maintenant un mouvement pour demander 300€ net de régime indemnitaire pour la catégorie C ! 

Voir les commentaires