Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du syndicat Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Toutes les raisons de se mobiliser

28 Septembre 2009, 16:32pm

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Les journées d’actions du semestre précédent ont montré que les salariés du public et du privé savent se mobiliser. Ces actions ponctuelles et limitées ont atteint leurs limites. L’intersyndicale nationale n’a pas voulu enclencher rapidement la vitesse supérieure pour donner un coup de semonce à notre Président directeur général de notre pauvre République.

Les raisons de se mobiliser fortement à nouveau ne manquent pourtant pas. Tout d’abord le prétexte à la crise économique continue ses ravages : chômage technique et licenciement de masse. Les plans sociaux s’enchaînent laissant sur le carreau de nombreux salariés au nom de la compétitivité pour le profit de quelques uns. Les pressions hiérarchiques n’en finissent pas de faire des dégâts : procédures disciplinaires et surtout la révélation au grand public de suicide en série à France Télécom que Sud PTT dénonçait depuis de nombreuses années. Oui, le travail tue !

Ensuite, le gouvernement anticipe la déréglementation du travail avec la loi sur le travail du dimanche. Le statut des fonctionnaires a été attaqué cet été avec la loi mobilité qui fragilise le statut des fonctionnaires d’Etat mais qui également modifie de nombreux articles de la loi de 84 pour les territoriaux.

Le rouleau compresseur libéral va poursuivre son entreprise de destruction de toutes les solidarités : privatisation de la Poste, réduction des effectifs de fonctionnaires, remise en cause, une nouvelle fois, de nos régimes de retraite et bien sûr la réduction du financement par les entreprises avec la suppression de la taxe professionnelle.

Qui peut croire encore aux promesses et à une moralisation du capitalisme, venant d’un pouvoir toujours prêt à satisfaire les intérêts de ses amis les plus riches ?

Face à ces attaques, la réponse des organisations syndicales n’est pas à la hauteur. Des salariés, faute d’être entendus, renouent avec des modes d’actions radicaux et prennent les décisions en Assemblée Générale. Un appel a été lancé pour la création d’un « collectif contre les patrons voyous et licencieurs. »

Face à la déferlante du capitalisme, renouons avec les luttes qui ont imposé les progrès sociaux. Il faut tout faire pour permettre rapidement la construction d’un mouvement interprofessionnel d’ampleur, seul à même d’imposer les revendications des salariés pour plus de justice sociale.

Voir les commentaires

LOI MOBILITE DES FONCTIONNAIRES

23 Septembre 2009, 15:24pm

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

LOI n° 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

 Votée en procédure d’urgence au Sénat, la loi dite “mobilité des fonctionnaires met fin à la garantie de l’emploi des fonctionnaires et permet de licencier tout fonctionnaire. C’est une attaque gravissime contre tous
Cette loi montre clairement les véritables buts du gouvernement concernant les services publics et ceux qui y travaillent

Voir les commentaires

CONTRE LA PRIVATISATION DE LA POSTE VOTATION CITOYENNE samedi 3 octobre

7 Septembre 2009, 10:55am

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

CONTRE LA PRIVATISATION DE LA POSTE VOTATION CITOYENNE samedi 3 octobre
  Le gouvernement a décidé de passer en force et veut faire adopter par le Parlement un projet de loi transformant La Poste en société anonyme.
 Il s’agit du premier pas vers la privatisation du service public postal.
Alors que l’avenir du service public concerne tous les citoyens, Nicolas Sarkozy refuse d'organiser un référendum et veut changer le statut de La Poste par voie parlementaire.
  C’est pourquoi, le Comité national contre la privatisation de La Poste organise une votation citoyenne le 3 octobre.

Le gouvernement a décidé de présenter, lors de la session parlementaire qui s’ouvrira à la rentrée, un projet de loi transformant La Poste en société anonyme (SA). Ce projet a pour objectif affiché de permettre à La Poste de se doter de financements à la hauteur de trois milliards d’euros afin de pouvoir poursuivre sa «croissance organique ». Ces capitaux lui seraient apportés par la Caisse des dépôts et consignations (CDC) qui  dans son capital, La Poste restant dans ce schéma « 100 % publique ».

Ce projet est particulièrement hypocrite.

Comme l’ont montré les exemples d’autres entreprises publiques comme France Télécom, EDF ou GDF, la transformation en SA n’est que le premier pas vers la privatisation de l’entreprise. Non seulement le passage en SA fait passer La Poste du statut d’une entreprise de droit public à une entreprise de droit privé, mais il permet ensuite l’introduction de capitaux privés et la cotation en Bourse comme cela s’est fait pour d’autres entreprises publiques.

Les dirigeants de La Poste ont d’ailleurs vendu la mèche en indiquant que le plan de croissance de La Poste qu’ils ont concocté nécessite un financement à la hauteur de 6 milliards d’euros. D’où viendront donc les 3 milliards manquants ?
Gageons
que l’on nous expliquera rapidement qu’il faudra bien faire appel à des capitaux privés !

Voir les commentaires