Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du syndicat Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Manifestation unitaire le 1er Mai 10h Place St Pierre à Caen

21 Avril 2009, 11:15am

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Manifestation unitaire et interprofessionnelle Privé-Public

Vendredi 1er Mai à 10h Place ST Pierre à CAEN

Pour dire
STOP aux suppressions d'emplois
Stop à la baisse continue du pouvoir d'achat
Stop aux prime de fonctions et de résultats
Stop à la Casse du statut de la Fonction Publique

Tous ensemble exigeons d'autres choix de société

NB : Certains syndicats n'ont pas manifesté le 1er mai depuis des années

Voir les commentaires

Ensemble, on peut gagner ! le 1er mai et après

13 Avril 2009, 17:46pm

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Un exceptionnel premier mai unitaire : Solidaires dit oui !
 L’union syndicale Solidaires souhaite que les manifestations unitaires du 1er mai soient unitaires, partout en France. Des millions de manifestant-e-s de nouveau dans la rue, à l’occasion de cette journée de solidarité internationale des travailleurs/ses, ce sera une nouvelle démonstration de colère, de révolte, de résistance, de volonté de se battre collectivement.
Pour faire céder le patronat et son gouvernement, il faut plus !
 Les équipes syndicales Solidaires, mais aussi dans d’autres organisations, ne veulent pas que l’unité syndicale nationale se cantonne à des journées de manifestations tous les deux mois. Celles-ci ont leur utilité, permettent de construire et faire grandir la mobilisation, … mais les millions de manifestant-e-s des 29 janvier et 19 mars veulent une suite forte, rapidement. Des collectifs interprofessionnels se mettent en place localement et mobilisent dans l'unité dans le Nord, la région parisienne, la Charente, l'Eure, l'Orne, la Savoie...

Lors de l’intersyndicale du 30 mars, l’Union syndicale Solidaires a répété ce que nous affirmions déjà lors de la précédente réunion tenue au lendemain des énormes manifestations du 19 mars :
􀁺 L’unité syndicale dans l'action reste un élément déterminant.
􀁺 La hauteur de la mobilisation, l’absence de réponse du gouvernement, les enjeux posés, donnent la responsabilité à l’intersyndicale de proposer de nouvelles perspectives interprofessionnelles nationales très rapidement.
􀁺 Même si Solidaires est d’accord avec les différentes propositions d’action mises en avant (soutiens aux luttes locales et sectorielles, 1er mai unitaire dans le cadre de la plate-forme intersyndicale,…), ce n'est pas suffisant.
􀁺 La question de la construction d’une grève générale interprofessionnelle doit être posée.

Nous pensons qu’il y a urgence pour les millions de chômeurs/ses, de précaires, de salarié-e-s, de retraité-e-s, victimes de la crise d’un système économique au service des plus riches.
A ce stade, les autres organisations ne partagent pas notre analyse sur la nécessité d’une grève interprofessionnelle. Mais l’idée fait son chemin, elle apparait enfin dans le communiqué intersyndical, et elle sera débattue lors de la prochaine réunion, le 27 avril. D’ici là, construisons ce mouvement, rendons évidente la nécessité d’un appel unitaire à la grève : dans les entreprises et les localités, travaillons à la convergence des luttes. Amplifions ces initiatives de base pour répondre à l'attente d'actions rapides et à la construction de la grève générale.

Un décret sans effet !
Sarkozy et ses ministres essaient de nous amuser en faisant mine de découvrir chaque matin que tel PDG se met des stocks options plein les poches, que tel patron s’offre un parachute doré de plusieurs millions d’euros … tous, après avoir bloqué les salaires, licencié, et pris l’argent public de « la relance ». Ils nous racontent qu’il existerait un capitalisme moral : mais une société où chacun-e aurait selon ses besoins, en participant à la production collective des richesses, c’est le contraire du capitalisme !
Arrêtons l’hypocrisie : continuer à refiler des centaines de milliards d’euros aux banquiers, aux patrons, aux rentiers les plus riches, c’est choisir de sauver ce système économique et politique totalement injuste, c’est choisir de nous faire payer la crise. C’est logique que MEDEF et gouvernement défendent cette solution, car là est leur intérêt, et il est contraire à celui des millions de salarié-e-s, de chômeurs/ses, de retraité-e-s, de jeunes. Il faut limiter la rémunération des dirigeants, interdire les bonus et stock-options.

 Un statut du salarié-e doit assurer à chacun-e les garanties sociales durant toute la vie professionnelle. Au lieu de ça, à grand renfort médiatique, le gouvernement publie un décret pour limiter la rémunération des dirigeants de … 8 entreprises pour tout le pays ! C’est une nouvelle provocation !

 Imposons un autre partage des richesses !
L’union syndicale Solidaires met quatre points en avant :
􀁺 Arrêt des licenciements, indemnisation à 100% du chômage partiel, car les salarié-e-s n’ont pas à payer la crise alors que les entreprises accumulent les profits.
􀁺 Augmentation générale des salaires, des pensions, du SMIC et des minima sociaux, parce que les salarié-e-s n’ont pas à payer la crise, alors que patronat et actionnaires engrangent toujours dividendes et rémunérations exorbitantes.
􀁺 Des moyens supplémentaires, l’arrêt des suppressions d’emploi et de nouvelles orientations pour les services publics, pour que les droits fondamentaux soient accessibles à toute la population : emploi, santé, éducation, transport, communication,…
􀁺 En finir avec la fiscalité qui favorise les riches : suppression du bouclier fiscal, du paquet fiscal, de la défiscalisation des heures supplémentaires, et abaissement de la TVA sur les produits de première nécessité.

Voir les commentaires

Sud dérange au Cdg 14

9 Avril 2009, 20:59pm

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Nous vous livrons un communiqué du Cdg 14 à un article paru sur notre blog en décembre 2008!
Il a fallu plus de 3 mois pour réagir mais l'article était très soft. Dès que nous pourrons nous vous parlerons de la situation au CDG14. Pour les patrons cela doit aller! Mais pour les agents, c'est autre chose. Libéralisation des collectivités, suppression de poste, sanctions contre les agents voir licenciement sans broncher!
le plus souvent Sud se retrouve seul à voter contre!
C'est pour cela que nous parlions de petits arrangements entre amis!
Aujourd'hui, avec des CTP avec 16 sujets en 3h, la vie professionnelle d'agents de petites collectivités bascule!
Sud  a un seul siège en CTP et CAP mais défendra le droits des agents jusqu'au bout!
C'est pour cela qu'il a été élu!
Nous vous détaillerons prochainement toutes les "illégalités" du Centre de Gestion, démontrant qu'il ne fonctionne pas correctement
Dans d'autres CDG, cela n'est pas parfait mais beaucoup plus réglo!
Sud Collectivités Territoriales Basse-Normandie
15 Avenue Albert Sorel 

14000 CAEN

02 31 44 49 83
sudctbn@club-internet.fr

blog : sudctbn.over-blog.com

www.sudct.org


03/04/2009
Communiqué
Le Président, les membres du bureau, la direction et les fonctionnaires du Centre de Gestion de la fonction publique territoriale du CALVADOS, solidairement, réfutent les allégations suspicieuses avancées par le syndicat SUD collectivités territoriales Basse-Normandie dans un article diffusé sur Internet.
Le centre de gestion, qui assure le secrétariat des instances paritaires, a pour mission d’apporter à l’ensemble des autorités territoriales des collectivités affiliées toutes les informations utiles à la bonne application des textes régissant les statuts des fonctionnaires territoriaux.
Il n’appartient ni aux élus, qu’ils siègent ou non au Comité technique paritaire, et encore moins à la « direction » d’établir des mesures qui ne seraient pas conformes à la réglementation en vigueur.
Caen, le 03 avril 2009.



Voir les commentaires