Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du syndicat Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Elections le jeudi 6 novembre mais c'est dès maintenant par correspondance

28 Octobre 2008, 11:07am

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Vous avez reçu les professions de foi  et les listes des candidats pour les élections professionnelles du jeudi 6 Novembre.
Certains syndicats, pour capter des voix, ont mis les moyens. Quelle débauche d'argent quand les salariés n'arrivent pas à boucler leur fin de mois! C'est vrai qu'ils ont des financements publics : nous non.
Les tracts ou les professions de foi sont payés par les cotisations de nos adhérents.

Pour le Centre de Gestion du Calvados, les votes sont dans la majorité des cas des votes par correspondnce. Alors n'attendez pas! Dès que vous avez reçu le matériel, mettez le bon bulletin de la bonne couleur, dans l'envelloppe de la bonne couleur et le tout doit être mis dans l'enveloppe postale. Ne mettez pas 2 enveloppes dans l'enveloppe postale. Un courrier pour chaque élection CTP et CAP.
Le cachet de la poste ne fait pas foi. Tout doit être arrivé par la poste au plus tard le 6 novembre.

Les votes dans les CTP locaux se dérouleront jusqu'à 15h dans les collectivités rattachées au Centre de Gestion.
Dans les "grandes collectivités" cela varie, au maximum, c'est 17h.
A Caen la mer, c'est de 8h à 17h à la Patinoire de Caen.

Voir les commentaires

On se préoccupe du sort des banquiers, mais qui se préoccupe du sort des salariés!

28 Octobre 2008, 11:03am

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

La folie des banquiers dans le cadre d'un libéralisme poussé à son excès a engendré une crise financière mondiale sans précédent. Cette crise financière s'accompagne maintenant d'une entrée en récession (dépression) de l'économie.

Pour faire face à cette crise financière, les gouvernements gesticulent, trouvent des milliards de dollars et d'euros pour tenter de sauver le système bancaire.

En même temps, on nous annonce que des mesures seront prises pour moraliser la sphère financière (suppression des parachutes dorées, nouveau BRETTON WOOD,...), qu'il faut que l'économie soit mieux régulée, que les responsables paieront, qu'on doit supprimer les paradis fiscaux,....

Ce qui est révoltant dans tout cela, c'est que pour sauver un système inique, on trouve des milliards.

Pour augmenter les salaires privés et publics, il n'y a pas d'argent, pour financer la sécu, il n'y a pas d'argent, pour le logement social, il n'y a pas d'argent, pour l'investissement industriel, il n'y a pas d'argent, pour la justice et les prisons, il n'y a pas d'argent,.....

Nous sommes vraiment dans une société dirigée par des riches qui ne voient que l'intérêt des riches et se moquent du reste.
On se préoccupe du sort des banquiers, mais qui se préoccupe du sort des centaines d'intérimaires de Renault Trucks licenciés, des milliers de Salariés de Renault, de SANOFI, de ADDECO,
de .... et de.... et de ...... virés ?

Dans ce contexte, la riposte paraît à tous bien tiède et terriblement éclatée : un ersatz de mobilisation interprofessionnelle le 7 octobre, les retraités le 16, l’Education le 19, La Poste à nouveau le 22 novembre, le planning des journées sectorielles commencent à s’allonger. Nous regrettons cet éparpillement des luttes.

La grève à la CAF de Caen, la grève de La Poste le 23 septembre, la manifestation du 19 octobre montrent à l’évidence que les salariés sont prêts à se battre. Mais comment construire un rapport de force efficace ?

Solidaires est plus que jamais persuadé que la réponse est dans une grande mobilisation interprofessionnelle dans la durée. C'est le sens de l'action de tous nos syndicats.

 

Voir les commentaires

Sud au Conseil Régional

28 Octobre 2008, 10:20am

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Le syndicat Sud Collectivités Territoriales présente des candidats au Conseil Régional de Basse-Normandie
- au Comité Technique Paritaire (CTP
- au Comité Hygiène et Sécurité (CHS)
- à la Commission Administrative Paritaire de la Catégorie C

Ces listes sont composées d'agents du siège ainsi que d'agents des lycées

Voir les commentaires

Sud une force qui monte...! Pour la défense collective des salariés

19 Octobre 2008, 17:46pm

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Sud entend bien à travers les élections du jeudi 6 novembre 2008 montrer qu'il faut maintenant compter avec lui.
Sud présente des listes au Comité Technique Paritaire à la Mairie d'Ifs, à la communauté de Commune d'Orival (14), à la communauté de Commune des Pieux, et à Bayeux Intercom où le patron fait pression sur les agents qui ont osé présenter une liste Sud. (Les manipulations vont bon train).
Bien sûr, le syndicat Sud se présente à Caen la mer au CTP, CHS, CAP B et C et espère voir les résultats correspondre au travail mené depuis 5 ans. (Sud est assez étonné de voir les autres syndicats s'activer au mois de septembre en n'ayant pas brillé par leur travail pendant 5 ans)

Voir les commentaires

Nous n’avons pas à payer leur crise !

19 Octobre 2008, 17:42pm

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Nous n’avons pas à payer leur crise !
Partie des Etats-Unis, la crise financière s’est étendue au reste du monde et ce pour deux raisons. Tout d’abord, tous les pare-feux qui auraient pu permettre de la contenir ont été détruits par la déréglementation financière mise en oeuvre par les gouvernements, aucune entrave n’étant plus mise à la libre circulation des capitaux. Ensuite, la quasi totalité des institutions financières du monde ayant participé à la course spéculative engagée dans la finance, aucun pays n’a été protégé de la déflagration.
Cette crise marque l’échec absolu de l’idéologie néolibérale et des politiques qui visent à confier au marché le sort de l’humanité.
Si le sort de milliards d’êtres humains n’était pas en jeu, il serait réjouissant de voir ceux qui, comme Nicolas Sarkozy, Georges Bush et consorts, étaient des adorateurs béats de la libre concurrence, se transformer en apôtres de l’intervention de l’Etat. Mais ce changement de pied ne doit tromper personne. Car s’ils décident que l’Etat intervienne, c’est pour sauver des intérêts privés suivant le précepte bien connu : “socialiser les pertes et privatiser les profits”.
Ainsi des milliers de milliards d’argent public, notre argent, sont aujourd’hui déversés sans mégoter pour sauver les banques alors qu’hier il était impossible de trouver le moindre sou pour répondre aux besoins sociaux.
Mais ce n’est pas tout. La crise financière a touché l’économie réelle, la récession est là avec son cortège de licenciements et le gouvernement est bien décidé à continuer à s’attaquer aux droits sociaux des salariés, que ce soit en matière de protection sociale ou de droit du travail. L’objectif du gouvernement et du patronat est de faire payer la crise aux salariés en prônant l’unité nationale pour essayer de faire passer la pilule.
La ficelle est un peu grosse.
Les patrons et les actionnaires se sont gavés de dividendes, de cadeaux fiscaux de toutes sortes, de rémunérations démentielles avec, à la clef, des fortunes qui dépassent l’entendement. C’est à eux de payer leur crise.
A nous de leur imposer nos exigences sociales.
Plus que jamais, la mobilisation des salariés est à l’ordre du jour !

Voir les commentaires

FO veut éliminer Sud

15 Octobre 2008, 15:48pm

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Force ouvrière veut éliminer SUD. Dans une lettre que nous nous sommes procurée, le syndicat FO menace de contester leur représentativité dans toutes les collectivités aux élections professionnelles. A Paris, Nantes, Angers ou Lyon, les mairies PS barrent la route à SUD. A Lille, SUD Collectivités Territoriales attaque au Tribunal Administratif la mairie « socialiste » qui refuse leurs listes. Y’a de l’esbroufe dans les hautes sphères !  lire la suite sur le lien suivant  link

Voir les commentaires

Lanester, Angers, Lyon : Sud a gagné au Tribunal

14 Octobre 2008, 13:55pm

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Un certain nombre de listes Sud ont été refusée par un certain nombre de Mairies.
le Tribunal Administratif vient de les déclarer recevables,
d'autres non comme à Lille où Sud est contraint d'appeller au boycott du 1er tour.

Décision du Tribunal de Rennes
La section SUD de Lanester est déclarée représentative, la décision de
rejet des listes est annulée SUD est admis à se présenter au 1er Tour.

Ci-après la décision du Tribunal de Lyon
Article 1er : La décision en date du 25 septembre 2008 par laquelle le
maire de Lyon a déclaré irrecevables les listes déposées par la
FEDERATION SUD-CT en vue du renouvellement des représentants des
personnels siégeant aux commissions administratives paritaires des
catégories B et C de la Ville de Lyon et de son centre communal d'action
sociale, au comité technique paritaire de la Ville de Lyon et de son
centre communal d'action sociale, et au comité d'hygiène et de sécurité
de la Ville de Lyon est annulée. Article 2 : Les listes mentionnées à
l'article 1er sont déclarées recevables
. Article 3 : La Ville de Lyon
versera à la FEDERATION SUD-CT une somme de 200 (deux cents) euros au
titre de l'article L. 761-1 du code de justice administrative.

Voir les commentaires

C'est aux salariés de choisir leurs représentants, pas aux employeurs !

5 Octobre 2008, 17:46pm

Publié par Sud Collectivités territoriales Basse-Normandie

Déni de démocratie !

Le 6 novembre prochain se dérouleront les élections des représentants des personnels des collectivités locales et pour Paris, les 13 et 14 novembre. Depuis le dernier scrutin (2001), SUD s'est considérablement développé sur l'ensemble du territoire et a déposé un nombre plus important de listes de candidats dans les communes, conseils généraux, régions et centres de gestion.
Engagé dans l'action, les débats et auprès des agents, la Fédération SUD CT s'impose comme une organisation incontournable dans le paysage syndical. Fort de cette représentativité, la quasi totalité des employeurs ont accepté les listes SUD.
Seuls quelques irréductibles, et non des moindres, qui se prétendent grands réformateurs, montrent leur vrai visage... celui d'un patron sans état d'âme qui applique des lois liberticides -
qui ont vocation à ne plus exister compte tenu des accords sur la représentativité signé par les organisations syndicales (représentant plus de 70% des salariés) en juin 2008 - et bafoue la démocratie sociale :
Martine Aubry - Maire de Lille, PS !
Bertrand Delanoë - Maire de Paris, PS !
Gérard Collomb - Maire de Lyon, PS !
Jean-Marc Ayrault - Maire de Nantes, PS !
Patrick Devedjian - Hauts de seine, UMP !
Marie-José Roig - Maire d'Avignon, UMP !
Jean-Claude Antonini - Maire d'Angers, PS !
Jacques Bigot - Communauté urbaine de Strasbourg, PS !
Jean Janquin - Centre de gestion du Pas de Calais, PS !
Vincent Eblé - Conseil général de Seine et Marne, PS !
Daniel Leroy - Centre de gestion de Seine et Marne, UMP !
Didier Arnal - Conseil Général du Val d'Oise, PS !
Thérèse Thierry - Maire de Lanester, apparenté PS !
Rachel Mazuir - Conseil Général de l'Ain, PS !
Natacha Bouchart - Maire de Calais, UMP !

Ils ne nous feront pas croire que c'est sous la pression d'autres syndicats qu'ils prennent cette décision. Cette décision politique leur appartient ! La Fédération SUD CT et ses syndicats poursuivent devant les tribunaux ces rejets injustifiables. C'est 50 000 agents qui sont privés de la liberté de choisir leurs représentants.

C'est aux salariés de choisir leurs représentants, pas aux employeurs !!

Voir les commentaires